DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le prince Harry a dit au père de Meghan de donner "une chance" à Trump

Vous lisez:

Le prince Harry a dit au père de Meghan de donner "une chance" à Trump

Le prince Harry a dit au père de Meghan de donner "une chance" à Trump
Taille du texte Aa Aa
Le père de Meghan Markle a affirmé lundi que son nouveau beau-fils, le prince Harry, lui avait demandé de donner une "chance" au président américain Donald Trump, des propos susceptibles d'embarrasser la famille royale britannique. Dans sa première interview télévisée depuis le mariage de sa fille en mai, auquel il avait renoncé à se rendre à la dernière minute pour des raisons de santé, Thomas Markle a dit s'être entretenu de politique au téléphone avec le prince Harry, qu'il n'a jamais rencontré en personne. "Je me plaignais du fait de ne pas aimer Donald Trump, il a dit +Donnez une chance à Donald Trump+", a confié Thomas Markle, 73 ans, dans une interview accordée à la chaîne britannique ITV. "Je ne suis pas tout à fait d'accord avec ça mais j'apprécie toujours Harry, ce sont ses opinions politiques, j'avais mes opinions", a-t-il ajouté, alors que la monarchie britannique est censée être apolitique. Le prince Harry est-il un partisan du président américain? "J'espère pas maintenant, mais à l'époque il a pu l'être", a répondu l'ancien éclairagiste de Hollywood, dont la fille avait critiqué Donald Trump dans le passé. A propos du Brexit, le prince Harry a dit qu'il s'agissait de "quelque chose que nous devons essayer" sans toutefois qu'il y ait de "réel engagement" de sa part, selon lui. "Je pense qu'il était ouvert à cette expérience", a-t-il ajouté. Le septuagénaire, qui vit au Mexique, n'a pas pu conduire sa fille à l'autel le 19 mai à Windsor, à l'ouest de Londres, en raison d'une opération du coeur. Mais il avait surtout fait parler de lui pour avoir plongé la famille royale britannique dans l'embarras après avoir posé pour des photos de paparazzi rémunérées. "Une erreur grave", a-t-il dit à ITV. Il a affirmé que Meghan Markle avait "pleuré" quand il lui a annoncé au téléphone ne pas pouvoir être présent. C'est finalement le beau-père de la mariée, le prince Charles, qui l'avait fait. "J'étais très contrarié que ce ne soit pas moi" mais "je ne peux penser à meilleur remplacement que quelqu'un comme le prince Charles", a-t-il déclaré. Concernant le moment où le prince Harry lui a demandé la main de sa fille, Thomas Markle s'est souvenu lui avoir dit au téléphone: "Vous êtes un gentleman, promettez-moi de ne jamais lever la main sur ma fille et alors bien sûr, je vous donnerai ma permission". Il a qualifié son gendre de "type intéressant" et a dit s'attendre à ce que le couple essaie d'avoir des enfants rapidement.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.