DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mondial-2018: malgré la "déception", la presse brésilienne veut y croire

Vous lisez:

Mondial-2018: malgré la "déception", la presse brésilienne veut y croire

Mondial-2018: malgré la "déception", la presse brésilienne veut y croire
Taille du texte Aa Aa
La presse brésilienne, déçue de la prestation de la Seleçao qui a concédé un match nul (1-1) dimanche soir face à la Suisse pour son entrée en lice très attendue dans le Mondial-2018, s'est toutefois montrée philosophe lundi. Le match de la superstar du Paris SG a, sans surprise, été scruté avec une attention toute particulière: "Neymar n'a pas mal joué mais il était clairement à court physiquement, ce qui a déteint sur sa technique", a par exemple regretté Globoesporte, dans son article titré "loin de l'idéal". "Plus il est épuisé, plus Neymar tente de trouver la faille par des actions individuelles, ce qui n'est pas la bonne façon" de faire, a encore commenté Globoesporte, qui comme tout le reste de la presse a insisté sur les dix fautes subies par son feu follet. La prestation d'ensemble a été une "déception" pour la Gazeta do Povo, le Folha de S. Paulo soulignant pour sa part que dès l'ouverture du score brésilienne, les Auriverde ont "rendu le ballon aux Suisses".²Tout n'est toutefois pas à jeter selon Tostao, champion du monde brésilien avec Pelé, pour qui le début de la compétition riche en surprises (en premier lieu la défaite de l'Allemagne face au Mexique) a donné des raisons de croire à un parcours réussi. "Le tirage n'était pas bon, mais la consolation c'est que d'autres grandes équipes ont également eu d'énormes difficultés", a-t-il relevé dans le journal de Sao Paulo. "Ce n'est que le début."
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.