DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'artiste Christo dévoile son "London Mastaba"

Vous lisez:

L'artiste Christo dévoile son "London Mastaba"

L'artiste Christo dévoile son "London Mastaba"
Taille du texte Aa Aa

Plus de 7.500 bidons de métal colorés ont été empilés sur la Serpentine, lac artificiel de Hyde Park, au cœur de Londres.

Qu'est-ce que ce trapèze flottant ? Une sépulture pour le dieu des cygnes, qui pataugent tranquillement autour du monument ? Un escalier vers le ciel ? Une campagne anti-pollution ? Le célèbre artiste Christo refuse d'expliquer sa nouvelle œuvre, "The London Mastaba".

"Il n'y a aucune signification. L'art visuel joue avec la forme, les relations, les proportions. Notre projet dépasse tout, il est totalement irrationnel, totalement inutile. Je ne fais aucune propagande. Tout ce qui a une signification sociale est de la propagande, qu'elle soit économique, politique, religieuse, environnementale, tout ça, c'est de la propagande. Ici, ce n'est que de l'art", a expliqué la star de l'art contemporain âgée de 83 ans.

L'artiste est notamment célèbre pour avoir "emballé" le Pont-Neuf à Paris, ou le Parlement allemand à Berlin. "The London Mastaba", moins ambitieuse, Christo l'a financée tout seul : 3,5 millions d'euros.

Les tonneaux sont une constante de l'artiste et de sa défunte épouse Jeanne-Claude. Leurs travaux sont retracés dans les Galeries Serpentine, voisines du mystérieux Mastaba.

Plus de Cult