DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Cyclisme: Moscon non sanctionné, Sky soulagée

Vous lisez:

Cyclisme: Moscon non sanctionné, Sky soulagée

Cyclisme: Moscon non sanctionné, Sky soulagée
Taille du texte Aa Aa
La Commission de discipline de l'UCI n'a pas sanctionné l'Italien Gianni Moscon (Sky), soupçonné d'être à l'origine d'une chute du coureur suisse de l'équipe Goupama-FDJ, Sebastien Reichenbach, une décision saluée mercredi par la formation britannique. "L'équipe Sky accueille avec satisfaction la décision de l'UCI de classer l'affaire concernant Gianni Moscon", a indiqué Sky sur son site. Moscon était accusé d'avoir provoqué, par un comportement dangereux, la chute de Reinchenbach en octobre dernier durant la semi-classique italienne des Trois Vallée Varésines. Le Suisse avait été victime d'une fracture à un coude et au bassin. Selon des sources concordantes, l'UCI ne disposait pas de suffisamment de preuves pour sanctionner Moscon. "Cela a été un long processus pendant lequel un panel indépendant a reçu des preuves de toutes les parties et a conclu qu'il fallait classer l'affaire", a expliqué Sky. "Il s'agissait d'accusations très sérieuses, que Gianni et l'équipe ont toujours tenu à contester. Nous soutenons Gianni (...) Nous sommes ravis que cet épisode soit terminé et qu'il puisse continuer à courir", a ajouté Sky. Gianni Moscon, partenaire de Chris Froome, "est un jeune coureur très talentueux qui va beaucoup nous apporter au cours des prochains mois et des prochaines années", a conclu l'équipe britannique. En mai 2017, Moscon avait été suspendu six semaines par son équipe Sky après un incident qui l'avait opposé au Guadeloupéen Kévin Reza (FDJ) sur fond d'insultes racistes, lors du Tour de Romandie.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.