DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Draft NBA: "Quelque chose à faire" à Phoenix, estime Elie Okobo

Vous lisez:

Draft NBA: "Quelque chose à faire" à Phoenix, estime Elie Okobo

Draft NBA: "Quelque chose à faire" à Phoenix, estime Elie Okobo
Taille du texte Aa Aa
À 20 ans, le meneur français Elie Okobo a rejoint la NBA en étant recruté jeudi par Phoenix à la 31e position au 2e tour de la draft 2018. Il est le 31e joueur tricolore à être drafté par la prestigieuse ligue de basket nord-américaine. Q : Comment avez-vous vécu cette soirée ? R : "C’était très stressant, depuis quelques jours déjà. Ce processus a été très intense tout du long. J'attendais ce soir avec impatience. Mon rêve s'est réalisé aujourd'hui et je suis très content. Le stress est monté pendant la soirée, mais tout est redescendu quand mon nom a été appelé. Les caméras qui se sont approchées m’ont fait comprendre que ça allait être mon moment. Je pense ne pas encore réaliser ce qu’il m’arrive". Q : Est-ce que Phoenix est une destination qui vous convient ? R : "C'est une équipe qui me correspond bien en tant que jeune meneur avec des excellents shooters sur les postes extérieurs. Il y a le numéro un de la draft qui vient d'être annoncé (le Bahaméen Deandre Ayton, NDLR). C'est un intérieur de très bonne qualité. Il y a quelque chose à faire. Maintenant, c'est à moi de travailler pour montrer de quoi je suis capable". Q : Vous êtes le deuxième joueur de Pau-Orthez qui va évoluer aux Suns après Boris Diaw. En avez-vous parlé avec lui ? R : "Oui, on a discuté quand on était en équipe de France et aussi quand j’ai joué contre lui et son équipe de Levallois Metropolitans cette saison. Je lui ai posé des questions sur le processus du +workout+ (essais) en NBA. Il m’a beaucoup aidé, c’est vraiment un exemple pour moi. Il est Bordelais comme moi, ça fait plaisir."
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.