DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Manifestations au Nicaragua: le bilan monte à 212 morts

Vous lisez:

Manifestations au Nicaragua: le bilan monte à 212 morts

Manifestations au Nicaragua: le bilan monte à 212 morts
Taille du texte Aa Aa
Le bilan de la répression des manifestations antigouvernementales au Nicaragua est monté à au moins 212 morts, a annoncé vendredi la Commission interaméricaine des droits de l'homme (CIDH). "L'action répressive de l'Etat a fait au moins 212 morts au 19 juin et 1.337 blessés", a indiqué la commission, en affirmant que plus de 500 personnes avaient été détenues au 6 juin. La CIDH a conclu que "la violence étatique visait à dissuader la participation aux manifestations et à étouffer cette expression d'opposition politique", selon un rapport d'une centaine de pages présenté vendredi lors d'une session extraordinaire du Conseil permanent de l'Organisation des Etats américains (OEA), à Washington. La Commission a appelé le gouvernement à "trouver une solution constitutionnelle, démocratique et pacifique à cette crise des droits humains". La vague de contestation, engagée pour dénoncer une réforme de la sécurité sociale qui a depuis été abandonnée, cible le chef de l'Etat Daniel Ortega et son épouse Rosario Murillo, vice-présidente, accusés de confisquer le pouvoir et de brider les libertés.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.