DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

À douze ans, un jeune Indien devient grand maître des échecs

Vous lisez:

À douze ans, un jeune Indien devient grand maître des échecs

À douze ans, un jeune Indien devient grand maître des échecs
Taille du texte Aa Aa
Le prodige indien des échecs Rameshbabu Praggnanandhaa est devenu ce week-end à douze ans le deuxième plus jeune grand maître international de l'histoire de la discipline, manquant le record d'âge à quelques mois près. À 12 ans, dix mois et treize jours, ce fils d'un employé de banque de Chennai (sud de l'Inde) a décroché ce titre prestigieux grâce à sa performance lors d'un tournoi d'échecs à Ortisei (nord de l'Italie) qui s'est achevé dimanche. À l'exception du titre de champion du monde, le grade de grand maître international (GMI) est le plus élevé que peut obtenir un joueur d'échecs. Le record du plus jeune grand maître reste détenu Sergueï Kariakine, qui l'a atteint en 2002 à l'âge de 12 ans et sept mois pile. En raison de leurs modestes moyens, la famille de Rameshbabu Praggnanandhaa était réticente à ce qu'il se lance dans les échecs, jeu auquel il a commencé à manifester de l'intérêt dès l'âge de quatre ans. "Mais sa passion de jouer aux échecs était inarrêtable, j'ai dû céder et l'ai mis dans des cours d'entraînement. Il est inarrêtable depuis", a déclaré son père, qui porte le même nom que son fils, à la presse indienne. "Il n'avait que six ans lorsqu'il a terminé second dans le championnat national des moins de huit ans. C'est là que j'ai su que je ne pouvais pas le retenir en raison de notre situation financière", a-t-il confié au site The News Minute. Le jeune prodige s'entraîne au moins six heures par jour et regarde des parties sur internet. Sa sœur de 17 ans, Vaishali Rameshbabu, est également championne d'échecs chez les femmes. Quintuple champion du monde d'échecs et premier Indien à avoir obtenu le titre de grand maître international, Vishwanathan Anand a félicité le jeune garçon: "Bienvenue au club et félicitations Praggnanandhaa", s'est-il réjoui sur Twitter. Le président du parti du Congrès (opposition) Rahul Gandhi a lui salué sur ce même réseau social une "réussite incroyable".
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.