DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ankara en liesse pour célébrer la victoire d'Erdogan

Vous lisez:

Ankara en liesse pour célébrer la victoire d'Erdogan

Ankara en liesse pour célébrer la victoire d'Erdogan
Taille du texte Aa Aa

Recep Tayyip Erdogan avait pris un risque en convoquant ces élections anticipées, mais le voilà prêt à mener la Turquie pour un quatrième mandat de 5 ans. Et un mandat pas comme les autres, puisque le régime politique de la Turquie ne repose plus désormais sur un système parlementaire mais sur un système présidentiel. Erdogan concentre désormais la totalité du pouvoir exécutif.

N'attendant pas la proclamation des résultats officiels, il a déclaré sa victoire, s'adressant en ses termes à ses partisans à Ankara :

"Le vainqueur de cette élection, c'est la démocratie, la volonté du peuple et notre nation elle-même. Le vainqueur de cette élection, c'est vous, chacun des 81 millions de citoyens qui a participé à ce festival de démocratie. Je vous remercie tous. "

Le premier tour de cette présidentielle a été âprement disputée, Erdogan l'aurait donc emporté avec plus de 52 % des suffrages, son parti l'AKP remportant les législatives avec plus 53 % des voix. En face, le social-démocrate Muharrem Ince aurait obtenu 30,7 % des suffrages et l'alliance anti-Erdogan aurait récolté 34 % des voix pour siéger au parlement.

Muharrem Ince, chef de file du CHP, n'a fait aucun commentaire concernant les résultats et a convoqué une conférence de presse pour la mi-journée à Ankara. Il a passé la nuit dans les locaux de la commission électorale pour veiller au grain...

Les médias officiels turcs disent qu'il a reconnu la victoire d'Erdogan , d'autres, qu'il la conteste. Des irrégularités ont d'ailleurs été dénoncées dans la province de Sanliurfa.

Si Erdogan s'est imposé comme le dirigeant turc le plus puissant depuis le fondateur de la République, Mustafa Kemal, les craintes concernant sa dérive autoritaire ne font que se renforcer.