DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bruxelles et Paris négocient avec Pékin

Vous lisez:

Bruxelles et Paris négocient avec Pékin

 Bruxelles et Paris négocient avec Pékin
Taille du texte Aa Aa

Le vice-président de la Commission européenne discute à Pékin d'accords bilatéraux au moment où les marchés s'inquiètent des tensions commerciales croissantes sino-américaines.

Dans ce contexte, l'Europe et la Chine réaffirment leur opposition au protectionnisme et s'engagent à défendre le multilatéralisme.

Liu He, vice Premier ministre chinois : "Nous sommes d'accord sur la nécessité de renforcer la coopération financière et pour trouver une solution à la question de l'accès aux marchés" dit ainsi le vice Premier ministre chinois qui appelle également à "libéraliser" l'investissement et à ce que l'Europe assouplisse ses règles d'exportations vers la Chine.

De son côté, le vice-président de la Commission européenne Jyrki Katainen s'inquiète des conséquences indirectes des barrières douanières imposées par Washington.

Faute de débouchés aux États-Unis, la surproduction d'acier chinois cherche d'autres débouchés et menace les sidérurgistes européens.

Jyrki Katainen, vice président de la Commission européenne : J'appelle le vice premier ministre à soutenir les efforts du Forum mondial sur les surcapacités de l'acier. Il est essentiel travailler ensemble sur la production dans les secteurs de l'acier et de l'aluminium.

En parallèle à ces pourparlers, le Premier ministre Édouard Philippe poursuit sa visite en Chine a rencontré ce lundi à Pékin le président Xi Jinping.

Édouard Philippe a rappelé l'accord stratégique entre Areva et son partenaire nucléaire chinois et souhaite la mise en place de partenariats au-delà des grands groupes industriels.