DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Clément d'Antibes, le plus grand fan des Bleus

Vous lisez:

Clément d'Antibes, le plus grand fan des Bleus

Clément d'Antibes, le plus grand fan des Bleus
Taille du texte Aa Aa

Chez les supporteurs français, son surnom est connu de tous. Normal, c'est le plus grand d'entre-eux. Clément d'Antibes, accompagné de son coq emblématique, vit en Russie sa huitième Coupe du monde. Le virus l'a saisi un soir de France-Angleterre à Bilbao, Coupe du Monde d'Espagne 1982 :

"Les Anglais, à l'époque il n'y avait pas de Hooligans, c'était vraiment fraternel. Supporteurs français et anglais main dans la main, on boit un coup, on discute, ils chantaient aussi bien que moi la Marseillaise. Une ambiance exceptionnelle. Et je crois que c'est de là qu'est parti le déclic", se souvient Clément Tomaszewski.

A 72 ans, Clément d'Antibes a connu grâce au football 41 pays. Il assure "privilégier le tourisme" et se transformer en supporteur que "deux jours avant le match". Il assure que la Russie est le pays où il a été le mieux reçu, devant la Corée du Sud. "C'est incroyable, la gentillesse des gens", témoigne le natif du Sud-ouest qui s'est intéressé au football sur le tard.

Il faut dire qu'il est traité en vrai star aux pays des Tsars. Une grande chaîne de télévision russe lui a offert un billet d'avion et un hôtel pour la durée du tournoi, selon Var Matin. Les Russes lui ont également offert un coq, qu'il a baptisé "Baltharusse 8".

"Je n'ai parlé que français. En Anglais, je ne sais dire que window quand je prends l'avion, car j'ai peur en avion", dit-il en riant.

Après 253 match depuis France-Pérou, Clément d'Antibes assure qu'il suit en Russie son dernier Mondial... Et pour l'occasion il s'est laissé le droit de rêver :

"Mon billet de retour, c'est le 17 juillet. Ça veut dire qu'il y a des intentions. Ça sera ma huitième et dernière Coupe du monde, j'espère la finir en beauté". Mais le fan des Bleus redoute une chose : Selon lui, "il manque une locomotive" au groupe France. "J'ai peur que Griezmann finisse par se cramer", confie-t-il. Mais pas avant le 15 juillet !