DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Boxe: la WBA lance un ultimatum à Joshua pour rencontrer son challenger désigné

Vous lisez:

Boxe: la WBA lance un ultimatum à Joshua pour rencontrer son challenger désigné

Boxe: la WBA lance un ultimatum à Joshua pour rencontrer son challenger désigné
Taille du texte Aa Aa
La World Boxing Association (WBA) a envoyé mardi un ultimatum au boxeur Anthony Joshua, donnant jusqu'à mercredi soir au champion unifié des lourds (WBA/IBF/IBO) pour acccepter de combattre contre le Russe Alexander Povetkin, au risque pour le Britannique de perdre sa ceinture WBA. "Aujourd'hui, la WBA demande une réponse au camp d'Anthony Joshua concernant son combat contre son adversaire désigné Alexander Povetkin", a annoncé le président de la WBA Gilberto Mendoza dans un communiqué diffusé mardi. Depuis plusieurs mois, le promoteur de Joshua, qui détient trois des quatre ceintures mondiales (WBO, WBA et IBF), s'emploie à organiser un combat pour la réunification totale du titre des lourds contre l'Américain Deontay Wilder, le champion WBC. Mais les négociations traînent un peu trop au goût de la WBA. "La WBA a autorisé à prolonger d'un mois les négociations avec Povetkin et a aussi permis les discussions en cours avec Wilder", rappelle le président de l'instance. "Il s'avère que le camp Wilder ne nous a pas renvoyé de contrat pour le combat, nous exigeons donc immédiatement une date pour le combat entre Joshua et Povetkin." Si le combat entre Joshua et Povetkin est conclu, il aura vraisemblablement lieu d'ici à la fin de l'année, ce qui repousserait encore un peu plus l'éventuel choc contre Wilder.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.