DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Iran-Portugal: Ronaldo méritait un carton rouge, selon Queiroz qui s'en prend à la VAR

Vous lisez:

Iran-Portugal: Ronaldo méritait un carton rouge, selon Queiroz qui s'en prend à la VAR

Iran-Portugal: Ronaldo méritait un carton rouge, selon Queiroz qui s'en prend à la VAR
Taille du texte Aa Aa
"Il y a un coup de coude. Un coup de coude, c'est carton rouge": le sélectionneur portugais de l'Iran, Carlos Queiroz, a estimé que la star de la Selecçao Cristiano Ronaldo aurait mérité un carton rouge pour un geste d'humeur, s'en prenant à l'assistance vidéo à l'arbitrage (VAR) lundi à Saransk, après le dernier match du groupe B du Mondial-2018 (1-1). "Je ne veux pas trop parler, c'est sur mon pays et sur un joueur. Je sais qu'il y aura une guerre contre moi", a lancé Queiroz, sélectionneur du Portugal au Mondial-2010, visiblement remonté en conférence de presse d'après-match, après une rencontre qui a éliminé l'Iran. "Pas de problème, j'ai l'habitude d'être un homme contre une nation, et une nation contre un homme depuis l'Afrique du Sud. Je n'ai pas de problème avec cela." Avant de récapituler l'action litigieuse en question, lorsqu'un geste d'humeur de 'CR7' au duel avec Morteza Pouraliganji a été sanctionné d'un carton jaune après visionnage des images (83e). "La réalité c'est ça: vous stoppez le jeu pour la VAR. Il y a un coup de coude. Un coup de coude, c'est carton rouge dans les règles. Dans les règles, il n'est pas précisé si c'est (Lionel) Messi ou Ronaldo...", s'est emporté le technicien de 65 ans, qui a un vieux contentieux avec la star du Real Madrid, qui avait pointé son sélectionneur lorsqu'on lui avait demandé d'expliquer l'élimination en 8es du Mondial-2010 contre l'Espagne (1-0). "C'est un carton rouge. Ce n'est pas contre l'arbitre. C'est une question d'attitude, de courage et de caractère. Les décisions doivent être claires pour tout le monde", a poursuivi Queiroz, avant de s'en prendre à la VAR. "Donc selon moi, M. Infantino et la Fifa, tout le monde est d'accord sur le fait que la VAR ne va pas bien. C'est la réalité. Il y a eu beaucoup de plaintes." L'Iran a terminé 3e du groupe B, derrière l'Espagne et le Portugal, qui affronteront respectivement la Russie et l'Uruguay en huitièmes.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.