DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mondial-2018: deux changements dans l'attaque suisse face au Costa Rica

Vous lisez:

Mondial-2018: deux changements dans l'attaque suisse face au Costa Rica

Mondial-2018: deux changements dans l'attaque suisse face au Costa Rica
Taille du texte Aa Aa
Le sélectionneur de la Suisse Vladimir Petkovic a effectué deux changements offensifs pour affronter le Costa Rica et aller décrocher son billet pour les 8es de finale du Mondial-2018, mercredi à Nijni Novgorod. Les attaquants Mario Gavranovic et Breel Embolo remplacent Haris Seferovic et Steven Zuber dans le onze helvète, toujours emmené par Xherdan Shaqiri et Granit Xhaka au milieu, tous deux buteurs contre la Serbie (2-1). Ces deux joueurs aux origines kosovares, ainsi que le capitaine Stephan Lichtsteiner, tous trois impliqués dans les célébrations pro-Kosovo controversées des buts contre la Serbie, sont donc bien présents. Ils ont écopé d'amendes de la part de la Fifa. Le Costa Rica, déjà éliminé dans le groupe E et toujours incapable de marquer le moindre but, aligne un onze avec trois changements, dont l'attaquant de pointe Marcos Urena, remplacé par Joel Campbell. La Suisse a besoin d'un match nul pour assurer sa qualification pour les 8es, alors que sont opposés dans le même temps le Brésil et la Serbie. Les équipes Suisse: Sommer - Lichtsteiner, Fabian , Akanji, Rodriguez - Shaquiri, Behrami, Blerim, Xhaka, Embolo - Gavranovic. Sélectionneur: Vladimir Petkovic Costa Rica: Navas - Gamboa, Acosta, Gonzalez, Waston, Oviedo - Colindres, Borges, Guzman, Ruiz - Campbell. Sélectionneur: Oscar Ramírez Arbitre: Clément Turpin (FRA)
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.