DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Wimbledon: Serena Williams zappe les médias pour un match de polo "royal"

Vous lisez:

Wimbledon: Serena Williams zappe les médias pour un match de polo "royal"

Wimbledon: Serena Williams zappe les médias pour un match de polo "royal"
Taille du texte Aa Aa
L'Américaine Serena Williams a fait faux bond aux médias samedi à Wimbledon pour assister avec son mari à un match de polo à Ascot auquel participaient les Princes Harry et William . La joueuse, six fois victorieuse à Wimbledon, devait se présenter devant les journalistes avant le début du tournoi lundi, mais ce rendez-vous avec les médias a été reporté quelques minutes avant l'heure prévue. Amie proche de l'épouse de William, Meghan Markle, et présente au mariage du couple en mai, la championne américaine a été photographiée quelques heures plus tard avec son mari Alexis Ohanian à un match de polo où les Princes Harry et William étaient en lice. Serena Williams devrait finalement se présenter devant les médias dimanche matin. L'ancienne N.1 mondiale, redescendue à la 183e place après son absence pour donner naissance à une petite fille, affrontera la Néerlandaise Arantxa Rus (107e) au premier tour.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.