DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Etats-Unis disent avoir déjoué un attentat jihadiste prévu le 4 juillet

Vous lisez:

Les Etats-Unis disent avoir déjoué un attentat jihadiste prévu le 4 juillet

Les Etats-Unis disent avoir déjoué un attentat jihadiste prévu le 4 juillet
Taille du texte Aa Aa
La police fédérale américaine a annoncé lundi l'arrestation d'un homme, proche des réseaux d'Al-Qaïda, suspecté de planifier un attentat à Cleveland mercredi, jour de la fête nationale des Etats-Unis. Demetrius Nathaniel Pitts, qui se fait également appeler Abdur Raheem Rafeeq, a déclaré à un agent infiltré du FBI qu'il voulait tuer des militaires et leurs familles à l'aide d'un véhicule chargé d'explosifs, dans cette ville de l'Etat de l'Ohio. Le suspect, au casier judiciaire chargé, a été interpellé et écroué dimanche. Il a été inculpé de soutien à une organisation terroriste. "Son intention était de tuer des soldats et leurs familles", a précisé dans une conférence de presse l'agent spécial du FBI Steve Anthony. Né aux Etats-Unis, Demetrius Pitts était depuis des mois surveillé par la police fédérale, après avoir publié sur les réseaux sociaux des messages favorables à Al-Qaïda et exprimé son désir de recourir à la violence armée. "Ses messages sur Facebook étaient franchement inquiétants", a souligné M. Anthony. Comme beaucoup d'autres villes du pays, Cleveland, située dans la région des Grands Lacs, avait l'intention de procéder mercredi à un tir de feux d'artifice pour le jour de l'Indépendance, qui célèbre la déclaration d'indépendance du 4 juillet 1776.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.