DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Washington "ne reconnaît pas" l'annexion de la Crimée par la Russie

Vous lisez:

Washington "ne reconnaît pas" l'annexion de la Crimée par la Russie

Washington "ne reconnaît pas" l'annexion de la Crimée par la Russie
Taille du texte Aa Aa
La Maison Blanche a martelé lundi que les Etats-Unis ne reconnaissaient pas l'annexion de la Crimée par la Russie, quelques jours après les propos ambigus de Donald Trump sur ce thème. "Nous ne reconnaissons pas la tentative de la Russie d'annexer la Crimée. Les sanctions contre la Russie resteront en place jusqu'à ce que la Russie rende la péninsule à l'Ukraine", a affirmé Sarah Sanders, porte-parole de l'exécutif. Interrogé vendredi à ce sujet à bord d'Air Force One, M. Trump, qui doit rencontrer son homologue russe Vladimir Poutine le 16 juillet à Helsinki, était resté volontairement évasif. "Nous verrons", avait-il simplement répondu. Le Kremlin a réaffirmé de son côté que la Crimée était "une partie inaliénable" de la Russie et affirmé que la question ne serait pas à l'ordre du jour des discussions. Le rattachement en mars 2014 de la péninsule ukrainienne de Crimée par Moscou, à l'issue d'un référendum jugé illégal par Kiev et les Occidentaux, avait été dénoncé en particulier par les Etats-Unis qui avaient adopté plusieurs trains de sanctions contre la Russie.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.