DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Wimbledon: Sharapova s'incline dès le 1er tour devant la 132e mondiale

Vous lisez:

Wimbledon: Sharapova s'incline dès le 1er tour devant la 132e mondiale

Wimbledon: Sharapova s'incline dès le 1er tour devant la 132e mondiale
Taille du texte Aa Aa
La star russe Maria Sharapova, qui effectuait son retour à Wimbledon après deux éditions manquées, s'est inclinée contre toute attente d'entrée de jeu face à la 132e joueuse mondiale, sa compatriote Vitalia Diatchenko, en trois sets (6-7 (3/7), 7-6 (7/3), 6-4) mardi. L'ancienne N.1 mondiale (22e actuellement) a manqué trop d'occasions: elle a notamment servi pour le match dans la deuxième manche et a breaké deux fois dans le dernier acte sans confirmer ensuite. C'est la première fois de sa carrière qu'elle chute dès son entrée en lice à Londres, où elle avait atteint les demi-finales lors de sa dernière apparition en 2015. La lauréate de cinq trophées majeurs, dont le premier sur le gazon anglais en 2004, a rendu les armes au crépuscule en commettant une double faute sur la balle de match, sa onzième de la partie. La "Tsarine", 31 ans, était pourtant très proche de signer un retour gagnant au All England Club après avoir raté les deux dernières éditions (suspension pour dopage en 2016, blessée en 2017). Elle a mené 5-2 dans la deuxième manche et a servi pour gain de la partie à 5-3, avant que Diatchenko, issue des qualifications, ne profite de ses largesses pour renverser la partie. Alors que l'obscurité commençait à poindre, Sharapova a breaké à deux reprises dans la dernière manche, pour mener 2-1 puis 4-3 mais elle a perdu sa mise en jeu dans la foulée. Erreurs fatales.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.