DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Volley: la France veut rester maîtresse en son royaume

Vous lisez:

Volley: la France veut rester maîtresse en son royaume

Volley: la France veut rester maîtresse en son royaume
Taille du texte Aa Aa
Rester maîtresse en son royaume: c'est l'objectif de l'équipe de France de volley-ball lors du Final Six de la Ligue des nations, de mercredi à dimanche au Stade Pierre-Mauroy de Villeneuve-d'Ascq, près de Lille. Un an après leur superbe victoire au Brésil en finale de la Ligue mondiale face aux locaux, les joueurs de Laurent Tillie vont tenter de conserver le titre officieux de meilleure équipe du monde et ainsi préparer idéalement le Championnat du monde prévu en septembre en Bulgarie et en Italie. "Même si l'objectif premier cette saison, c'est le Mondial, le fait que ce Final Six se déroule en France fait que ça devient automatiquement un objectif principal, et c'est très important pour le volley-ball français", souligne Earvin N'Gapeth, le leader tricolore. Si la compétition a changé de nom et de format cette année, elle n'en reste pas moins très prestigieuse. Toutefois, en plein milieu de la Coupe du monde de football, il est difficile d'exister et seule une victoire pourrait permettre aux Bleus de faire parler d'eux. Mais la tâche de la France s'annonce compliquée car le plateau est très relevé: le Brésil champion olympique, la Pologne championne du monde, la Russie championne d'Europe, la Serbie et les Etats-Unis. Les Français commenceront d'ailleurs par un gros morceau dès mercredi avec les Brésiliens, qu'ils ont battus (3-0) en qualifications, avant de défier les Serbes vendredi. "Ce n’est pas parce que tu gagnes la veille que tu vas gagner le lendemain, les pendules sont remises à zéro", prévient Tillie. (...) Toutes ces équipes sont favorites pour gagner le titre, nous compris." Qualifiée d'office en tant que pays-hôte, la France a pu faire tourner son effectif lors de la première phase, avec succès puisqu'elle a terminé première devant tous les autres cadors. "Il n’y a pas de meilleure préparation qu’arriver à faire jouer tous les joueurs et continuer à gagner, confie Tillie. Tout le monde est prêt physiquement, s’est bien entraîné, a vu le terrain, j’espère que ça portera ses fruits." Programme: Mercredi: - 18h00: Russie - Pologne (Poule B) - 20H45: France - Brésil (Poule A) Jeudi: - 18H00: États-Unis - Pologne (Poule B) - 20H45: Serbie - Brésil (Poule A) Vendredi: - 18H00: Russie - Etats-Unis (Poule B) - 20H45: France - Serbie (Poule A) Samedi: - 14h00: Demi-finale 1 (1er A/2e B) - 16h30: Demi-finale 2 (1er B/2e A) Dimanche: - 17h00: Match pour la 3e place - 20h45: Finale
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.