DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Championnats de France: Vicaut, touché à l'adducteur, pas au départ de la demie du 100 m

Vous lisez:

Championnats de France: Vicaut, touché à l'adducteur, pas au départ de la demie du 100 m

Championnats de France: Vicaut, touché à l'adducteur, pas au départ de la demie du 100 m
Taille du texte Aa Aa
Jimmy Vicaut n'a pas pris le départ de la demi-finale du 100 m des Championnats de France d'athlétisme pour "ne pas prendre de risque" après avoir ressenti une pointe à l'adducteur droit, vendredi à Albi. "Ce n'est pas la fin du monde, a expliqué le co-recordman d'Europe de la distance (9 sec 86). J'ai ressenti une petite pointe avant la série (remportée en 10 sec 35, ndlr), mais j'ai quand même couru. Je me tâtais de faire la demie mais je me suis dit:¨+pour une fois, on va être intelligent+ et je me suis arrêté pour ne pas prendre de risque. Le plus important, c'est dans un mois (les Championnats d'Europe du 7 au 12 août à Berlin, ndlr)." "C'est une petite tension, ce n'est pas pété. J'aurais pu courir mais je préfère ne pas prendre de risques. C'est l’expérience qui rentre. Avant, j'aurais dit: +j'y vais, je m'en fous+ et je me serais pété, c'est sûr. Là, je me suis dit: +on reste calme, on prend le temps et on revient en forme pour Berlin+. Je ne suis pas foutu", a ajouté Vicaut, qui a souvent connu des pépins physiques durant sa carrière, comme l'année dernière à un mois et demi des Mondiaux, où il avait fini finaliste du 100 m. Vicaut, en tête du bilan continental sur la ligne droite (9 sec 91 cette saison) et l'un des grands favoris de l'Euro, va subir des tests cette semaine avant de déterminer s'il prend part à la Coupe du monde par équipes, les 14 et 15 juillet à Londres.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.