DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Turquie: mandats d'arrêt contre 346 militaires pour liens présumés avec le putsch

Vous lisez:

Turquie: mandats d'arrêt contre 346 militaires pour liens présumés avec le putsch

Turquie: mandats d'arrêt contre 346 militaires pour liens présumés avec le putsch
Taille du texte Aa Aa
Les autorités turques ont émis vendredi des mandats d'arrêt contre 346 membres des forces armées soupçonnés de liens avec les instigateurs présumés du putsch manqué de juillet 2016, selon l'agence étatique Anadolu. Le procureur d'Istanbul a émis des mandats d'arrêt pour 271 soldats, dont 122 d'active, et celui d'Izmir pour 75, précise l'agence. Ils sont soupçonnés de liens avec les réseaux du prédicateur Fethullah Gülen, accusé par Ankara d'avoir fomenté le putsch manqué. Installé aux Etats-Unis depuis une vingtaine d'années, M. Gülen nie toute implication. Des opérations ont été lancées à travers le pays pour procéder aux interpellations des militaires faisant l'objet des mandats d'arrêt, selon Anadolu qui n'a pas précisé le nombre de soldats qui avaient été effectivement arrêtés vendredi. Environ 77.000 personnes ont été arrêtées dans le cadre des purges menées depuis la tentative de coup d'Etat, et plus de 140.000 limogées ou suspendues de la fonction publique. Ces purges sont largement décriée par l'opposition et les organisations de défense des droits de l'Homme, qui accusent le président Recep Tayyip Erdogan de s'en servir pour faire taire toute voix critique.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.