DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mondial: Zagreb en feu pour le retour en demies des Croates

Vous lisez:

Mondial: Zagreb en feu pour le retour en demies des Croates

Mondial: Zagreb en feu pour le retour en demies des Croates
Taille du texte Aa Aa
Des dizaines de milliers de Croates ont fêté la qualification de leur sélection pour les demi-finales du Mondial-2018 vendredi dans les rues de Zagreb, 20 ans après l'épopée de la Coupe du monde 1998 achevée face à la France au même stade de la compétition. Comme face au Danemark en huitièmes de finale, les nerfs des supporters croates ont été mis à rude épreuve lors d'une nouvelle séance de tirs au but, remportée cette fois face au pays-hôte, la Russie (2-2 a.p., 4-3 t.a.b.). Après le dernier tir au but croate réussi par Ivan Rakitic, environ 15.000 supporters, parés du maillot à damiers et réunis sur la principale place de Zagreb pour suivre le match, ont laissé explosé leur joie à grands renforts de fumigènes. Des milliers d'autres les ont imités dans les fan zones réparties dans les différents quartiers de la capitale croate et dans d'autres villes de ce pays qui compte 4 millions d'habitants. La chanson des supporters "Joue ma Croatie, quand je te vois mon coeur est en feu !" et les "Hrvatska! Hrvatska!" ("Croatie, Croatie") ont ensuite résonné dans les rues du pays, pendant que les fontaines étaient prises d'assaut par des fans torse nu et que les voitures ornées du drapeau croate paradaient. Depuis la victoire 3-0 en phase de groupes face à l'Argentine, la ferveur a gagné le pays et les maillots des stars de la sélection se vendent comme des petits pains. "Modric est celui qui se vend le mieux, mais Subasic (le gardien, encore décisif lors des tirs au but) a de plus en plus de succès", explique Ana Maric, 20 ans, qui vend des souvenirs dans le centre de Zagreb. Les médias croates avaient fait de ce quart contre la Russie un "match crucial pour cette génération" dorée des Modric, Rakitic, Mandzukic, Perisic, etc, qui avait l'opportunité d'égaler ses illustres prédécesseurs de 1998, Davor Suker, Zvonimir Boban ou encore Robert Prosinecki.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.