DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sampaoli n'est plus le sélectionneur de l'Argentine (Fédération)

Vous lisez:

Sampaoli n'est plus le sélectionneur de l'Argentine (Fédération)

Sampaoli n'est plus le sélectionneur de l'Argentine (Fédération)
Taille du texte Aa Aa
Jorge Sampaoli n'est plus le sélectionneur de l'Argentine, éliminée en 8e de finale du Mondial-2018 par la France, a annoncé la Fédération argentine dimanche soir. "Aujourd'hui, la Fédération d'Argentine de football et Jorge Sampaoli ont conclu un accord mutuel pour mettre fin à sa fonction à la tête de la sélection nationale", écrit l'AFA sur son site internet, en soulignant que la décision a été prise "d'un commun accord". Aux manettes de la sélection depuis le 1er juin 2017, Sampaoli, âgé de 58 ans, a dirigé l'Albiceleste durant 15 rencontres, avec un bilan de 7 victoires, 4 matches nuls et 4 défaites. Avec la sélection du Chili, qu'il avait dirigée de 2012 à 2016, il a gagné la Copa América en 2015. L'Argentine, qui a eu toutes les peines du monde à se qualifier pour le Mondial-2018 alors qu'elle restait sur trois échecs en finale (Mondial-2014, Copa America 2015 et 2016), a connu un tournoi mouvementé en Russie et les médias locaux se déchaînent sur l' Albiceleste depuis son retour, assurant qu'il y avait une crise interne dans la sélection et que la rupture était consommée entre le sélectionneur et ses cadres. Selon les médias locaux, l'accord entre l'AFA et Sampaoli porte sur le versement de deux millions de dollars d'indemnité alors que la clause de départ du technicien, sous contrat jusqu'en 2022, s'élevait à plus de huit millions de dollars.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.