DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'accord de partenariat économique historique UE-Japon

Vous lisez:

L'accord de partenariat économique historique UE-Japon

L'accord de partenariat économique historique UE-Japon
Taille du texte Aa Aa

Dans cette édition de Focus, nous voyons quels sont les avantages de l'accord de partenariat économique UE-Japon signé cette semaine à Tokyo.

_"Il était en préparation depuis des années : l'accord de partenariat économique historique entre l'Union européenne et le Japon signé cette semaine à Tokyo permettra d'alléger les droits de douane et les restrictions," explique notre journaliste Damon Embling, depuis Bruxelles. "Il facilitera le commerce dans l'agriculture ou l'alimentaire, en encourageant l'investissement et le partage de compétences et de connaissances,"_ précise-t-il.

Un milliard d'euros de droits de douane économisés par an

L'ambassadeur du Japon auprès de l'Union européenne a évoqué auprès de représentants d'entreprises à Bruxelles, les avantages de cet accord qui fera notamment économiser aux exportateurs européens, environ un milliard d'euros de droits de douane par an.

"Il créera une immense zone de libre-échange économique qui englobera 640 millions de personnes en Europe et au Japon et le PIB total combiné représentera un tiers du PIB mondial," insiste l'ambassadeur Kazuo Kodama avant d'ajouter : "Donc c'est une formidable opportunité de renforcer la prospérité des populations en Europe et au Japon."

Danny Risberg, président du European Business Council in Japan (Conseil européen des entreprises au Japon), renchérit : "Il y a dix ans, c'était vraiment très dur de faire des affaires au Japon. Cet accord devrait lever de nombreuses difficultés. [Cet accord] permettra aux entreprises de se concentrer davantage sur leurs ventes et sur leur développement plutôt que de se maintenir en l'état et de respecter des réglementations avant toute chose," assure-t-il.

Plus grande gamme de produits, prix plus bas

Des biotechnologies aux voitures en passant par les vins et les fromages, tous les secteurs devraient récolter les fruits de ces libertés nouvelles en matière d'échanges. Avec la levée de droits de douanes, les experts estiment que les consommateurs auront accès à une plus grande gamme de produits, à des prix plus bas.

C'est ce qu'estime l'économiste Hosuk Lee-Makiyama de la London School of Economics (LSE). "Les consommateurs verront que cet accord améliore la concurrence, et donc les produits et les prix," dit-il. "Et surtout, ils constateront qu'un certain nombre de technologies, service s et pro duits nouveaux qui n'étaient pas disponibles - en tout cas pas au même prix - seront plus répandus dans l'économie," fait-il remarquer.

L'accord entrera en vigueur l'an prochain, ouvrant une nouvelle ère de relations entre l'Union européenne et le Japon.

Plus de focus