DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L’UE coincée entre Moscou et Washington

Vous lisez:

L’UE coincée entre Moscou et Washington

La cheffe de la diplomatie de l'UE Federica Mogherini
© Copyright :
Union européenne
Taille du texte Aa Aa

Donald Trump bouscule les relations internationales et désoriente en particulier ses partenaires européens. L'Union européenne est accusée par le président américain d'être un ennemi. Pour les 28 ministres des Affaires étrangères réunis à Bruxelles il faut surtout réagir avec précaution aux critiques de la Maison Blanche. "Il semble que tout le monde soit un ennemi. Donc il faut prendre ces déclarations avec pondération", assure le ministre français Jean-Yves Le Drian. De son côté la cheffe de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, précise que "bien évidemment nous considérons les Etats-Unis comme un partenaire, un pays ami, et nous le resterons mais nous avons aussi d'autres amis dans le monde".

Le président russe espère bien tirer son épingle de ce jeu diplomatique pour pouvoir se rapprocher des Européens. Lors de la finale de la Coupe du monde il était ainsi aux côtés des chefs d'Etat français et croate. Une manière de scénariser ce rapprochement. Toutefois les 28 ont renouvelé récemment leurs sanctions économiques contre la Russie accusée d'être responsable des combats en Ukraine. Pour le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders, "il est important pour nous de réaffirmer le partenariat oriental avec l'Ukraine et la Géorgie à cause de l'annexion de la Crimée et des violences dans l'est de l'Ukraine".

L'Union se retrouve dans une situation délicate. Sur de nombreux dossiers internationaux comme le commerce, la lutte contre le changement climatique ou l'accord sur le nucléaire iranien, les 28 apparaissent plus proches de Moscou que de Washington.