DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Super Rugby: la hiérarchie respectée en quarts de finale

Vous lisez:

Super Rugby: la hiérarchie respectée en quarts de finale

Super Rugby: la hiérarchie respectée en quarts de finale
Taille du texte Aa Aa

Les premiers des trois conférences (Crusaders, Lions, Waratahs) ont rejoint les Hurricanes, titrés en 2016: la hiérarchie a été respectée, samedi, lors des quarts de finale du Super Rugby.

Les formations qui avaient l'avantage du terrain se sont toutes imposées: les Crusaders de Canterbury, tenants du titre, ont surclassé la franchise sud-africaine des Sharks (40-10) à Christchurch (Nouvelle-Zélande), les Lions ont dominé les Jaguares à Johannesburg (40-23) et les Waratahs ont renversé les Highlanders à Sydney (30-23).

En demi-finales dans une semaine, les Crusaders recevront les Hurricanes, premiers qualifiés vendredi face aux Chiefs (32-31), tandis que les Lions auront de nouveau l'avantage du terrain face aux Waratahs.

Les Crusaders ont dominé les Sharks grâce à une défense de fer, inscrivant cinq essais à un.

Rapidement menés au score, les Sharks ont cependant cru à un retournement de situation, affichant 13 points de retard à 25 minutes du terme de la rencontre. Mais les Crusaders ont encore marqué deux essais, mettant fin au suspense.

- Foley et Jantjies au rendez-vous -

Les coéquipiers du capitaine Sam Whitelock, qui restent sur une série de 13 victoires, espèrent glaner un neuvième titre cette année.

Les Waratahs de Nouvelle-Galles du Sud ont eux réalisé un petit exploit en remontant un déficit de 17 points (6-23) dans la dernière demi-heure.

Bernard Foley, l'ouvreur des Wallabies, a été l'homme du match en inscrivant 25 points au total, deux essais transformés et trois pénalités qui ont permis aux Australiens de prendre un avantage inespéré avant de tenir en fin de match à 14 contre 15. L'arrière Israel Folau a également inscrit un essai.

Les Highlanders de Dunedin échouent après avoir dominé l'essentiel du match et concrétisé par Waisake Naholo et Rob Thompson.

Les Lions, finalistes de l'édition précédente, ont fait la différence face aux Jaguares en l'espace de 20 minutes, le temps d'inscrire trois essais par Ruan Combrinck, Harold Vorster et l'indispensable Malcolm Marx pour mener 24-6.

Les Argentins, auteurs d'une très belle saison, se sont alors révoltés, revenant à 27-23 grâce à deux essais de Baptista Delguy et du capitaine Pablo Matera.

Menacés, les Sud-Africains ont fait valoir leur expérience avec un essai d'Andries Coetzee et le pied de l'ouvreur Elton Jantjies (40-23).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.