DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Canicule au Japon: 15 morts et des milliers d'hospitalisations

Vous lisez:

Canicule au Japon: 15 morts et des milliers d'hospitalisations

Canicule au Japon: 15 morts et des milliers d'hospitalisations
Taille du texte Aa Aa

La canicule a fait au moins 15 morts au Japon durant les deux premières semaines de juillet tandis que 12.000 personnes ont été hospitalisées, selon des chiffres officiels publiés dimanche au moment où le thermomètre affichait près de 40 degrés Celsius dans de nombreuses villes.

Douze personnes ont péri dans la semaine achevée le 15 juillet, pour plus de 9.900 hospitalisations, trois personnes sont mortes la semaine précédente, pour 2.700 hospitalisations, selon l'agence de gestion des catastrophes.

Mais l'heure n'était pas au rafraîchissement.

D'après l'agence Kyodo News, au moins 11 personnes sont décédées durant la seule journée de samedi, pour la plupart des personnes âgées.

L'agence météorologique a annoncé que les températures dépassaient dimanche après-midi les 35 degrés en 233 points de l'archipel. A Gugo, dans le centre du Japon, il faisait 39,8 degrés et dans plusieurs quartiers de Tokyo, le thermomètre dépassait les 37 degrés.

L'agence a lancé une alerte aux fortes chaleurs pour la plupart des régions de la principale île de l'archipel. "Les risques de coups de chaleur sont particulièrement élevés", a-t-elle dit, appelant les gens à boire beaucoup et se servir de la climatisation.

Le ministère de l'Education a demandé aux écoles de renoncer aux activités en extérieur pendant les fortes chaleurs. Un garçon de six ans est mort la semaine dernière d'un coup de chaleur lors d'une sortie scolaire.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.