DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Trophées Fifa 2018: les champions du monde en force

Vous lisez:

Trophées Fifa 2018: les champions du monde en force

Trophées Fifa 2018: les champions du monde en force
Taille du texte Aa Aa

Antoine Griezmann, Kylian Mbappé et Raphaël Varane chez les joueurs, Didier Deschamps parmi les entraîneurs: les nommés pour les Trophées Fifa de 2018, dévoilés mardi, font logiquement la part belle aux Français champions du monde.

Après le sacre collectif, l'heure des récompenses individuelles a peut-être sonné pour les héros bleus. Alors que les spéculations vont déjà bon train sur les chances des Tricolores de soulever en fin d'année le Ballon d'Or, 20 ans après Zinédine Zidane, la Fédération internationale sera la première à dégainer dès le 24 septembre avec sa cérémonie organisée à Londres.

Depuis la fin en 2016 de l'accord entre la Fifa et France Football concernant le Ballon d'Or, l'instance suprême du football a ressuscité ses propres prix, décernés à l'issue d'un vote effectué par un panel de supporters, de capitaines, de sélectionneurs et de journalistes et pourrait donner le ton avant la désignation du Ballon d'Or, le véritable Graal pour toutes les stars du football.

En attendant, les Français ont de quoi nourrir de grands espoirs lors des prochains "Best Fifa Football Awards" après la 2e étoile décrochée par la bande à Deschamps, le 15 juillet à Moscou contre la Croatie (4-2). D'autant que deux des joueurs nommés, Griezmann (Atlético Madrid) et Varane (Real Madrid), cumulent les succès aussi bien avec leur équipe nationale que leurs clubs, vainqueurs respectivement de l'Europa League et de la Ligue des champions.

- Duel Deschamps-Zidane? -

Mbappé, qui a inscrit quatre buts au cours du Mondial et dont le talent a éclaté à la face de la planète à seulement 19 ans, a eu moins de réussite avec le PSG, sorti en 8e de finale de la Ligue des champions.

En face des Français, il faudra compter sur le double tenant du titre Cristiano Ronaldo, ou le Croate Luka Modric, finaliste malheureux mais élu meilleur joueur de la Coupe du monde, un mois après avoir soulevé la C1 avec le Real.

Les Belges Kevin De Bruyne (Manchester City) et Eden Hazard (Chelsea), l'Anglais Harry Kane (Tottenham), l'Argentin Lionel Messi (FC Barcelone) et l'Egyptien Mohamed Salah (Liverpool) complètent une sélection qui sera ramenée à 3 joueurs début septembre.

Chez les entraîneurs, il pourrait aussi y avoir un affrontement fratricide, cette fois entre Deschamps et Zidane. "DD", troisième champion du monde aussi bien en tant que joueur que technicien (avec le Brésilien Mario Zagallo et l'Allemand Franz Beckenbauer), part avec une bonne longueur d'avance sur son ancien coéquipier en bleu et à la Juventus Turin mais "Zizou", N.1 en 2017, a aussi ses chances après être devenu le premier coach à remporter trois fois d'affilée la Ligue des champions.

L'Italien Massimiliano Allegri (Juventus Turin), le Russe Stanislav Cherchesov, le Croate Zlatko Dalic, l'Espagnol Pep Guardiola (Manchester City), l'Allemand Jürgen Klopp (Liverpool), l'Espagnol Roberto Martinez (Belgique), l'Argentin Diego Simeone (Atlético Madrid), l'Anglais Gareth Southgate et l'Espagnol Ernesto Valverde (FC Barcelone) sont les autres candidats.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.