DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'étoile de Donald Trump à Hollywood vandalisée

Vous lisez:

L'étoile de Donald Trump à Hollywood vandalisée

L'étoile de Donald Trump à Hollywood vandalisée
Taille du texte Aa Aa

L'étoile du président américain Donald Trump sur la Promenade de la Célébrité à Hollywood a été détruite mercredi à l'aube pour la seconde fois en moins de deux ans.

L'auteur de cet acte de vandalisme, Austin Clay, aux mains des autorités, a utilisé une pioche pour détruire cette reconnaissance --généralement sponsorisée par les studios-- reçue par l'homme d'affaires lorsqu'il animait l'émission de téléréalité "The Apprentice".

La police de Los Angeles a dit à l'AFP que l'incident a eu lieu vers 03H30 (10H30 GMT) et Clay s'est rendu une heure et demie plus tard. Il a été accusé formellement de vandalisme et relâché contre paiement d'une caution de 20.000 dollars.

Selon la presse locale, il avait dissimulé sa pioche dans un étui à guitare.

L'étoile du républicain avait déjà été vandalisée en octobre 2016, quelques semaines avant son élection à la présidence des Etats-Unis.

James Otis, l'auteur de ce délit, a été condamné à trois ans de liberté conditionnelle, 20 jours de service d'intérêt général, et une amende de 4.000 dollars.

"Quand les gens sont mécontents des gens auxquels nous rendons hommage, nous aimerions qu'ils manifestent leur colère de façon plus positive qu'en vandalisant un symbole de la Californie. Notre démocratie est fondée sur le respect de la loi. Les gens peuvent avoir un impact en votant pas en détruisant des biens publics", a commenté Leron Gubler, directeur général de la Chambre de Commerce d'Hollywood, qui gère la Promenade de la Célébrité --le Hollywood Walk of Fame.

En juillet 2016, un artiste de rue avait emmuré l'étoile du président avec des parois de 15 centimètres de haut en bois et barbelés pour symboliser l'opposition à la promesse de campagne de construire un mur le long de la frontière mexicaine.

Auparavant, l'étoile du magnat de l'immobilier avait été rayée d'un grand X jaune et d'une croix gammée, recouverte d'un emoji en forme d'excrément, d'autocollants dénonçant le racisme et la corruption, etc.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.