DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pakistan: au moins 28 tués dans un attentat près d'un bureau de vote

Vous lisez:

Pakistan: au moins 28 tués dans un attentat près d'un bureau de vote

Pakistan: au moins 28 tués dans un attentat près d'un bureau de vote
Taille du texte Aa Aa

Au moins 28 personnes ont été tuées et 35 autres blessées par un kamikaze qui a fait exploser sa charge mercredi matin près d'un bureau de vote de Quetta (sud-ouest), alors que les Pakistanais sont appelés aux urnes pour les législatives.

Le kamikaze "a essayé d'entrer dans le bureau de vote et quand la police a tenté de l'arrêter, il s'est fait exploser", a déclaré à l'AFP un haut responsable de l'administration locale, Hashim Ghilzai.

Le bilan a été confirmé par un autre responsable local.

L'attentat, qui n'a pas été revendiqué dans l'immédiat, se produit alors qu'un scrutin tendu se déroule actuellement dans le pays pour élire le prochain Parlement.

Il a été précédé tôt mercredi par une attaque à la grenade dans un bureau de vote du district de Khuzdar, également au Baloutchistan, qui a tué un policier et en a blessé trois autres.

Quetta est la capitale de la province méridionale du Baloutchistan, la plus pauvre et la plus instable du pays. Les attentats y sont fréquents.

Elle a déjà été endeuillée à la mi-juillet par un autre attentat-suicide, qui avait fait au moins 153 morts lors d'une réunion électorale à Mastung, à une quarantaine de kilomètres de Quetta. Le groupe Etat islamique avait revendiqué l'attentat.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.