DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Rugby à VII: un joueur samoan incarcéré pour violences lors de la Coupe du monde

Vous lisez:

Rugby à VII: un joueur samoan incarcéré pour violences lors de la Coupe du monde

Rugby à VII: un joueur samoan incarcéré pour violences lors de la Coupe du monde
Taille du texte Aa Aa

Le joueur samoan Gordon Langkilde a été mis en examen et incarcéré pour voies de fait lors de la Coupe du monde de rugby à VII au cours desquelles trois joueurs gallois ont été blessés, a annoncé mardi la police de San Francisco (Etats-Unis).

"Même s'il y a eu une arrestation, l'enquête se poursuit activement", précise la police (SFPD), ajoutant que le joueur avait été incarcéré dans une prison du comté de San Francisco.

Langkilde a été arrêté dimanche à son hôtel après avoir attaqué, la veille, deux joueurs gallois dans le tunnel menant de la pelouse aux vestiaires du stade AT&T Park de San Francisco à l'issue du match perdu par les Samoa face au pays de Galles (24-19), précise le communiqué du SFPD.

Les blessures à la face (fractures) subies par les joueurs gallois étaient suffisamment graves pour les empêcher de reprendre le tournoi.

Les Gallois assurent qu'il n'y a eu aucune provocation de leur part pouvant expliquer ce déchaînement de violence.

Langkilde avait été exclu dimanche du tournoi par la Fédération internationale World Rugby en raison de l'incident.

Les Samoa ont terminé 13es de la Coupe du monde remportée par la Nouvelle-Zélande, tandis que le pays de Galles a fini 11e.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.