DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pologne: des milliers de manifestants contre les réformes judiciaires controversées

Vous lisez:

Pologne: des milliers de manifestants contre les réformes judiciaires controversées

Taille du texte Aa Aa

Des milliers de manifestants opposés au gouvernement ont à nouveau défilé jeudi soir en Pologne pour protester contre les réformes judiciaires controversées, qualifiées par l'Union européenne de menaces à l'indépendance de la justice et de l'état de droit.

"Honte", "tribunaux libres", "nous défendrons la démocratie", ont scandé les milliers de protestataires devant le palais présidentiel à Varsovie, quelques heures après que le chef d'Etat conservateur Andrzej Duda ne promulgue une loi polémique, voulue par le gouvernement du parti Droit et Justice (PiS, conservateur).

Les sénateurs polonais ont ratifié dans la nuit de mardi à mercredi ce projet loi sur l'élection du nouveau président de la Cour suprême, dans le cadre d'une série de réformes judiciaires qui a déjà permis au gouvernement de contrôler les tribunaux de droit commun, le Conseil national de la magistrature (KRS) et le Tribunal constitutionnel.

"Je me suis battue pour la démocratie et pour qu'il y ait des tribunaux libres, pour que nous vivions dans un pays libre sous l'état de droit", a déclaré à l'AFP Bozena Rojek, 68 ans, avocate de Varsovie, venue manifester jeudi.

"Aujourd'hui, tout s'écroule sous nos yeux", a t-elle ajouté.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.