DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'agence mondiale antidopage suspend partiellement un laboratoire suédois

Vous lisez:

L'agence mondiale antidopage suspend partiellement un laboratoire suédois

L'agence mondiale antidopage suspend partiellement un laboratoire suédois
Taille du texte Aa Aa

L'agence mondiale antidopage (AMA) a annoncé jeudi la suspension partielle d'un laboratoire de Stockholm qui utilise une méthode de tests non homologuée.

L'AMA précise dans un communiqué que le laboratoire antidopage de l'université Karolinska, dans la région de Stockholm, a recours à une méthode d'analyse non homologuée par le Standard international pour les laboratoires (SIL): la "méthode analytique par chromatographie gazeuse – combustion – spectrométrie de masse des rapports isotopiques".

"Cette suspension partielle sera maintenue au cours de la procédure disciplinaire au terme de laquelle un comité disciplinaire indépendant, fera parvenir une recommandation au président du Comité exécutif de l’AMA", précise l'organisation basée à Montréal.

Pendant cette procédure, le laboratoire antidopage de Stockholm peut continuer à mener "ses autres activités antidopage en vertu du SIL".

L'agence mondiale antidopage a le pouvoir de suspendre, totalement ou partiellement, l'accréditation de tout laboratoire antidopage ne respectant pas les standards internationaux.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.