DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tennis: Andy Murray finit à 3 heures du matin à Washington et critique l'organisation

Vous lisez:

Tennis: Andy Murray finit à 3 heures du matin à Washington et critique l'organisation

Tennis: Andy Murray finit à 3 heures du matin à Washington et critique l'organisation
Taille du texte Aa Aa

Jusqu'au bout de la nuit... L'ancien N.1 mondial Andy Murray (832e) a critiqué les organisateurs du tournoi de Washington pour avoir terminé à 3 heures du matin vendredi son huitième de finale marathon face au Roumain Marius Copil (93e).

L'Ecossais, en pleurs après la rencontre, s'est imposé après 3h02 de combat, 6-7 (5/7), 6-3, 7-6 (7/4), et s'est qualifié en quart de finale, son premier depuis Wimbledon en 2017.

"Je ne pense pas que je dois être mis dans une position comme celle-là. Mon corps ne se sent pas très bien maintenant", a-t-il réagi, alors qu'il sort d'une année quasi blanche à cause des blessures.

"J'ai déjà disputé plusieurs longs matches. Mais finir à 3 heures du matin n'est bon pour personne, ni pour le tournoi, ni pour les joueurs, la télé, les fans, personne", a-t-il fulminé.

La pluie a perturbé le tournoi de la capitale fédérale américaine et a provoqué mercredi le report des cinq matches de la soirée.

"Quand on est attendu le lendemain sur le court, je ne pense pas que cela soit raisonnable", a insisté Murray.

"C'est un point que le circuit doit regarder."

Le Britannique de 31 ans, vainqueur de trois tournois du Grand chelem, a précisé qu'il ne pourra pas finir son protocole de décrassage d'après-match et qu'il n'allait pas aller au lit avant 5h30.

"C'est comme jouer deux matches en un jour. Je ne sais pas comment je vais récupérer de ça", a ajouté l'Ecossais.

Il affrontera en quarts de finale la surprise australienne Alex de Minaur (72e), 19 ans.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.