DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Clasica San Sebastian: Alaphilippe, le montagnard, gagne au sprint

Vous lisez:

Clasica San Sebastian: Alaphilippe, le montagnard, gagne au sprint

Clasica San Sebastian: Alaphilippe, le montagnard, gagne au sprint
Taille du texte Aa Aa

Julian Alaphilippe (Quick-Step), meilleur grimpeur du dernier Tour de France, a remporté la Clasica San Sebastian cycliste, samedi, en battant au sprint le Néerlandais Bauke Mollema (Trek-Segafredo), le Français Anthony Roux (Groupama) prenant la 3e place, samedi.

Alaphilippe et Mollema, vainqueur en 2016, avaient réussi l'échappée décisive à 8 km de la ligne. Mais la course a aussi été marquée par une chute, à 20 km de l'arrivée, qui a envoyé deux des favoris, le Colombien Egan Bernal (Sky) et l'Espagnol Mikel Landa (Movistar), à l'hôpital.

Alaphilippe, 26 ans, a ainsi confirmé sa bonne forme dans la dernière Grande Boucle où il avait enlevé deux étapes de montagne. Il avait aussi animé le début des étapes alpestres et pyrénéennes pour engranger le maximum de points en vue du classement du meilleur grimpeur.

Le profil de l'édition 2018 de la Clasica était taillé sur mesure pour les "montagnards" avec, en début de course, trois cols de 3e catégorie, et un de deuxième, l'Alto de Iturbutu, pour la mise en jambes juste avant la zone de ravitaillement. Les coureurs ont dû effectuer dans la foulée la première montée du Jaizkibel, un col de première catégorie, suivie par le second col de 2e catégorie, l'Arkale.

Alaphilippe et Mollema ont donc profité de la descente du Murgil Tontorra, qui comprend notamment une pente à 22%, pour s'échapper et se présenter seuls pour le sprint de la victoire où le champion français a dominé son adversaire néerlandais du début à la fin.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.