DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'ancien champion cycliste Jan Ullrich arrêté aux Baléares

Vous lisez:

L'ancien champion cycliste Jan Ullrich arrêté aux Baléares

L'ancien champion cycliste Jan Ullrich arrêté aux Baléares
Taille du texte Aa Aa

L'ancien cycliste Jan Ullrich, seul Allemand vainqueur du Tour de France, en 1997, a été arrêté vendredi aux Baléares, soupçonné d'être entré de force chez son voisin et de l'avoir menacé, a annoncé la police espagnole samedi.

Ullrich, 44 ans, a été arrêté dans l'après-midi pour "intrusion de force et menaces" à l'encontre de son voisin à Palma de Majorque, a déclaré à l'AFP un porte-parole de la police, sans fournir plus de détail sur cet événement.

Selon la presse, le dit voisin serait l'acteur et réalisateur allemand Til Schweiger, une information non confirmée par la police.

Après avoir été entendu par un juge samedi, Ullrich a été libéré sous ordonnance restrictive.

Ullrich, également vainqueur de la Vuelta en 1999 et champion olympique en 2000 à Sydney, a vu la fin de sa carrière ternie par son implication dans l'affaire Puerto de dopage organisé.

En mai 2006, son nom apparaît dans cette affaire, un réseau de dopage sanguin présumé organisé autour du médecin espagnol Eufemiano Fuentes.

Il est exclu du Tour de France la veille du départ, et annoncera en février 2007 sa retraite.

Un an plus tard, il sera convaincu de dopage par le Tribunal arbitral du sport (TAS) et l'ensemble de ses résultats obtenus après mai 2005 seront annulés.

En 2013, après des années de dénégations, il finira par reconnaître avoir eu recours à des produits dopants.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.