DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le chef de la diplomatie nord-coréenne en Iran

Vous lisez:

Le chef de la diplomatie nord-coréenne en Iran

Le chef de la diplomatie nord-coréenne en Iran
Taille du texte Aa Aa

Le ministre nord-coréen des Affaires étrangères, Ri Yong Ho, a rencontré mardi à Téhéran son homologue iranien Mohammad Javad Zarif, le jour même du rétablissement des sanctions américaines contre l'Iran.

M. Zarif a accueilli M. Ri et sa délégation au ministère des Affaires étrangères mais aucune déclaration n'a été faite à la presse. Lors de sa visite de deux jours, le ministre nord-coréen doit rencontrer mercredi le président Hassan Rohani.

Selon l'agence de presse iranienne Fars, les deux ministres ont "examiné les relations bilatérales et les questions régionales au Proche-Orient".

Cette visite intervient le jour du rétablissement par les Etats-Unis de sévères sanctions économiques contre l'Iran, après le retrait en mai du président Donald Trump de l'accord sur le nucléaire iranien, conclu en 2015 entre Téhéran et les grandes puissances.

Les Etats-Unis poussent Pyongyang à abandonner ses capacités nucléaires après que M. Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un se sont engagés à "dénucléariser la péninsule coréenne" lors d'une rencontre historique en juin.

Des experts de l'ONU avaient exprimé leur inquiétude quant à une collaboration militaire entre l'Iran et la Corée du Nord dans le passé. Dans un rapport publié en 2017, ils avaient souligné la présence de trafiquants d'armes nord-coréens vivant à Téhéran et des similitudes dans les conceptions de missiles dans les deux pays.

Une délégation nord-coréenne a également assisté à l'investiture du président Hassan Rohani en août 2017.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.