DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Golf: des pirates informatiques demandent une rançon à la PGA

Vous lisez:

Golf: des pirates informatiques demandent une rançon à la PGA

Golf: des pirates informatiques demandent une rançon à la PGA
@ Copyright :
Jim Rogash
Taille du texte Aa Aa

Des pirates informatiques ont attaqué les ordinateurs de la PGA, l'association américaine des professionnels du golf, et demandé une rançon en bitcoins la semaine de la 100e édition du fameux USPGA, quatrième et dernière levée du Grand Chelem.

L'information a été donnée sur le site internet du magazine Golf Week, pour qui les données menacées par les "hackers" ne seront pas faciles à remplacer, notamment des bannières publicitaires et des logos pouvant également servir lors de la Ryder Cup entre l'Europe et les Etats-Unis prévue fin septembre en France.

La "PGA of America" n'a fait aucun commentaire mais elle n'a pas l'intention de répondre à cette demande de rançon et a demandé à des experts de s'assurer que le 100e Championnat PGA ne serait pas affecté par ce piratage, ont indiqué à Golf Week des sources proches de l'organisation.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.