DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

MotoGP: Ducati met la pression sur Marc Marquez, au GP d'Autriche

Vous lisez:

MotoGP: Ducati met la pression sur Marc Marquez, au GP d'Autriche

MotoGP: Ducati met la pression sur Marc Marquez, au GP d'Autriche
Taille du texte Aa Aa

Après le doublé en République tchèque, Ducati et ses pilotes Andrea Dovizioso et Jorge Lorenzo espèrent mettre la pression sur le double champion du monde en titre, l'Espagnol Marc Marquez (Honda), ce week-end lors du Grand Prix d'Autriche de MotoGP.

Certes, Marc Marquez est encore très confortablement installé en tête du Championnat du monde de MotoGP, grâce à ses cinq victoires et huit podiums en dix courses: 49 points d'avance sur l'Italien Valentino Rossi (Yamaha), écart qui monte même à 68 points sur Dovizioso.

Mais avec les deux pilotes Ducati, le quadruple champion du monde (2013, 2014, 2016, 2017) a trouvé du répondant pour la seconde moitié de la saison.

"Après notre splendide victoire à Brno, je suis très content de courir immédiatement en Autriche, car la piste du Red Bull Ring nous est très favorable et je suis sûr que l'on pourra également être compétitif ici", prévient "Dovi".

En effet, depuis le retour du Championnat du monde de MotoGP en Autriche en 2016, la victoire n'a pas échappé à l'écurie italienne: doublé en 2016 avec l'Italien Andrea Iannone devant son compatriote Dovizioso, puis victoire de Dovizioso l'an passé devant Marc Marquez.

"Je m'attends à voir Marc et nos autres rivaux plus forts que l'année dernière", nuance toutefois Dovizioso, qui espère que les choix aérodynamiques pris en République tchèque fonctionneront aussi en Autriche et lors des autres courses de la seconde moitié de la saison.

Honda et Marquez ont réagi entre la course tchèque et le GP en Autriche, en réalisant le meilleur temps de la journée test lundi sur le circuit de Brno.

- Zarco en arbitre? -

"L'Autriche est une autre piste où Dovizioso et Lorenzo sont très forts, mais nous étions aussi très solides l'an passé, donc on verra qui passera le dernier virage en tête", déclare Marquez, alors que l'Autriche est l'un des seuls endroits où il ne s'est pas encore imposé (66 victoires dont 40 en MotoGP).

Si l'Espagnol possède une confortable avance sur la concurrence au Championnat du monde, son écurie Honda est défiée par les Yamaha de Rossi et de l'Espagnol Maverick Vinales (4e du Championnat du monde), alors que Dani Pedrosa, coéquipier de Marquez, est encore plus en difficulté en trainant cette saison au 12e rang.

Résultat: Yamaha occupe la tête du championnat des équipes, avec trois points d'avance (241 contre 238).

Le duel annoncé entre Marquez et Ducati dans le sud de l'Autriche pourrait bien être arbitré par le Français Johann Zarco (Yamaha Tech 3), seulement septième du GP de République tchèque, mais auteur du 2e temps de la journée d'essai lundi à Brno.

"Spielberg est une piste sympa, que j'apprécie vraiment, depuis que je pilote en Moto2, et où j'ai célébré une victoire (en Moto2 en 2016, NDLR)", précise le Français de 28 ans, qui pilotera l'an prochain à domicile sur le circuit autrichien puisqu'il s'est engagé pour deux saisons avec l'écurie KTM.

"Après une grande course en République tchèque, j'ai de grands espoirs car mes sensations de vitesse sont de retour et je veux les utiliser immédiatement à Spielberg", ajoute Zarco.

En moto 2, le duel pour le titre mondial entre le Portugais Miguel Oliveira (KTM) et l'Italien Francesco Bagnaia (Kalex) se poursuivra avec une dynamique plus favorable pour Oliveira --4e en Allemagne, vainqueur en République tchèque-- qui a repris les commandes au championnat pour deux points (166-164).

La lutte est tout aussi serrée en Moto3, où l'Italien Marco Bezzecchi (KTM) ne possède que trois unités d'avance sur l'Espagnol Jorge Martin (Honda).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.