DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Crash d'un hélicoptère de la sécurité civile au Japon: neuf morts

Vous lisez:

Crash d'un hélicoptère de la sécurité civile au Japon: neuf morts

Crash d'un hélicoptère de la sécurité civile au Japon: neuf morts
Taille du texte Aa Aa

Les neuf personnes à bord d'un hélicoptère de la sécurité civile qui s'est écrasé vendredi dans le centre du Japon lors d'un vol d'entraînement sont morts, ont indiqué samedi des responsables sur place.

"La mort de tous les neuf occupants a été confirmée aujourd'hui (samedi) à midi", a expliqué un responsable local à l'AFP.

La police et l'armée avaient lancé des opérations de secours pour retrouver les passagers après la chute de l'appareil sur un massif forestier de la préfecture de Gunma, au nord-ouest de Tokyo.

Les victimes appartenaient à la sécurité civile et au corps des pompiers. Figuraient également le pilote et un mécanicien, a-t-on précisé de même source.

Des enquêteurs ont été envoyés sur place par le gouvernement.

L'hélicoptère, de type Bell 412, avait quitté sa base vendredi matin pour un vol d'observation de deux heures mais il n'avait pas regagné sa base et tout contact avait été perdu avec lui.

Deux pilotes avaient trouvé la mort en février dans l'accident de leur hélicoptère militaire qui s'était écrasé sur une habitation sept minutes après le décollage.

Neuf personnes avaient également péri l'année dernière dans un accident d'hélicoptère. L'appareil s'était écrasé sur une montagne lors d'un exercice de secours.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.