DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Judo : deuxième jour du Grand Prix Budapest

Vous lisez:

Judo : deuxième jour du Grand Prix Budapest

Judo : deuxième jour du Grand Prix Budapest
Taille du texte Aa Aa

Deuxième journée du Grand Prix de judo de Budapest. La foule attendait son héros. Le Hongrois Miklos Ungvari est venu disputer la finale de la catégorie moins de 73 kg contre l'ancien triple Champion du Monde Ebinuma Masashi.

La décision s'est faite sur un moment de drame. Ebinuma a lancé une attaque pour prendre le score, mais Ungvari attendait et a fait demi-tour pour faire atterrir Ebinuma sur son dos. L'arbitre vidéo a délibéré. L'ippon a été récompensé et Ungvari remporte le Grand Prix de Budapest à l'âge de 37 ans. Il est notre homme du jour. Après le match il a montré sa classe, se mêlant aux jeunes supporters présents.

"J'aimerais donner en retour à mon sport bien-aimé quelque chose que j'ai reçu tout au long de ces décennies et donner quelque chose pour ces enfants qui ont une lueur dans l’œil et pour ce sport que j'aime tant. Parce que je sais ce que cela signifie pour ces enfants, et ce que cela signifie pour moi, et maintenant j'essaie de donner en retour au judo et aux enfants", a déclaré le champion.

Notre femme du jour est la japonaise Nouchi Aimi, qui a affronté l'Allemande Martyna Trajdos dans la finale des moins de 63 kilos. Elle a attendu la toute dernière seconde pour réaliser un ippon au buzzer, qui lui permet de remporter une troisième médaille d'or sur le circuit mondial de judo au cours de la saison 2018.

"Mon adversaire était très dure et forte, donc j'attendais pour trouver le bon moment. Ce n'était pas vraiment préparé, mais j'ai dû attendre que ce soit le bon moment et heureusement, à la fin, j'ai pu lancer un uchimata", livre-t-elle à la sortie du combat.

Il y a eu plus d'action dans l'un des combats des 63 kilos pour la médailles de bronze, dans lequel la slovène Andreja Leski a réalisé une sublime contre-attaque pour aplatir la Canadienne Stefanie Tremblay par ippon.

Le Russe Alan Khubetsov est monté sur le podium des moins de 81 kilos après avoir affronté le Japonais Kohara Kenya en finale. Gagnant par ippon, il remporte sa première médaille d'or de la Fédération Internationale de Judo en 2 ans.

Le Japon remporte l'or dans la catégorie moins de 70 kg, avec la victoire de Niizoe Saki.

Le Suédois Robin Pacek a réalisé le mouvement du jour dans l'un des matchs pour la médaille de bronze des moins de 81 kilos, en trompant le hollandais Frank De Wit avec un coup de pied intelligent.