DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ligue 1: Marcelo et Lyon misent sur la stabilité

Vous lisez:

Ligue 1: Marcelo et Lyon misent sur la stabilité

Ligue 1: Marcelo et Lyon misent sur la stabilité
Taille du texte Aa Aa

Finalement, il est resté: le défenseur brésilien Marcelo est resté sourd aux sirènes de West Ham et l'Olympique lyonnais pourra débuter dimanche (15h00) la Ligue 1 contre Amiens avec un onze de départ très proche de son équipe-type de la saison dernière.

A l'exception du gardien Mathieu Gorgelin remplaçant Anthony Lopes, suspendu, et de Nabil Fekir en reprise, l'OL affichera un air de "déjà vu". Surtout si le Néerlandais Kenny Tete, recruté en 2017, est préféré comme arrière droit à l'ancien Nantais Léo Dubois, arrivé cet été.

"Je suis un professionnel, en contrat avec l'OL. Je me sens bien, heureux d'être là, excité et prêt à livrer une belle saison. Je vais faire de mon mieux pour le club. C'est mon travail", a seulement répondu Marcelo (31 ans) devant la presse, en évacuant les questions sur ses contacts avec West Ham, un club de seconde moitié de la Premier League.

L'Olympique lyonnais ne cache pas avoir vu avec un certain soulagement la fermeture, dès le 9 août, du marché anglais et de ses très gros moyens financiers. Le club craignait tant de perdre son défenseur central, alors qu'il cherche à se renforcer dans ce secteur de jeu, que de se faire chiper Nabil Fekir, son capitaine.

"Le fait de participer à la Ligue des Champions aide à convaincre Nabil et d'autres que le projet OL est très intéressant", fait remarquer l'entraîneur Bruno Genesio.

"Nous sommes confiants pour avoir un effectif stable d'ici au 31 août (date de clôture du mercato en France) au niveau des départs sauf peut-être, à voir pour un ou deux joueurs, dans le secteur offensif où nous sommes bien fournis", confie encore le technicien en poste depuis fin décembre 2015.

- Un autre défenseur central attendu -

"Il était important de conserver Marcelo car il a contribué à stabiliser la défense la saison passée", insiste Genesio.

Désormais, en attendant l'arrivée d'un nouvel arrière central, Marcelo, promu vice-capitaine à la place du gardien Anthony Lopes, et qui sera associé contre Amiens au vétéran Jérémy Morel (34 ans), est en discussions pour prolonger à Lyon où il estime "l'équipe plus forte que la saison dernière".

"Nous avons plus d'expérience, les jeunes progressent, grâce notamment à un gros travail de vidéo, et nous nous sentons de mieux en mieux ensemble sur le terrain. Il est clair que cela va améliorer les choses. C'est plus rassurant pour débuter la saison et nous voulons atteindre un niveau supérieur à celui de 2017-2018", explique le Brésilien.

Le défenseur estime aussi que la hiérarchie de la Ligue 1 "sera un peu la même" avec Paris, Monaco et Marseille dans un championnat "dont le niveau sera plus élevé cette saison et dans lequel les entraîneurs et les joueurs sont meilleurs".

"J'espère que nous pourrons rivaliser avec le PSG et les autres clubs. Nous sommes l'OL, une grande équipe et nous serons au top. L'encadrement a une bonne gestion de l'effectif pour jouer toutes les compétitions. Il faut souhaiter que nous ayons le moins de blessés possible", conclut-il.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.