DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Syrie: tirs de la défense anti-aérienne vers une "cible ennemie"

Vous lisez:

Syrie: tirs de la défense anti-aérienne vers une "cible ennemie"

Syrie: tirs de la défense anti-aérienne vers une "cible ennemie"
Taille du texte Aa Aa

La défense anti-aérienne de l'armée syrienne a ouvert le feu dans la nuit en direction d'une "cible ennemie" à l'ouest de Damas, à proximité de la frontière libanaise, a indiqué samedi l'agence officielle Sana.

"Nos défenses anti-aériennes sont entrées en action contre une cible ennemie qui a pénétré dans l'espace aérien au dessus de Deir al-Achaër, dans la région de Damas", a-t-elle ajouté.

L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) a confirmé que les batteries de la défense anti-aérienne avaient tiré des missiles, mais il a dit ignorer ce qu'elles visaient ou s'il y avait même une cible.

L'OSDH a cependant souligné que le Hezbollah libanais pro-iranien, qui soutient le régime syrien dans la guerre qui déchire la Syrie depuis sept ans, était présent dans le secteur.

Tout en veillant à ne pas être aspiré dans le conflit, Israël a frappé à plusieurs reprises en Syrie voisine, notamment contre des positions du régime de Damas et de ses alliés du Hezbollah et iranien.

La semaine dernière, l'agence Sana avait fait état de tirs de la défense anti-aérienne contre "une attaque ennemie" à l'ouest de Damas. L'Observatoire, qui dispose d'un large réseau de sources à travers la Syrie, n'était là aussi pas en mesure de déterminer l'origine de cette "attaque ennemie".

Le mois dernier, la Syrie avait accusé Israël de bombarder une position militaire dans la province septentrionale d'Alep, l'Observatoire faisant état de la mort de neuf combattants pro-régime.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.