DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Euro d'athlétisme: le Suédois Duplantis, 18 ans, en or à la perche en passant 6,05 m

Vous lisez:

Euro d'athlétisme: le Suédois Duplantis, 18 ans, en or à la perche en passant 6,05 m

Euro d'athlétisme: le Suédois Duplantis, 18 ans, en or à la perche en passant 6,05 m
Taille du texte Aa Aa

Le prodige suédois Armand Duplantis, 18 ans seulement, a été sacré champion d'Europe du saut à la perche en pulvérisant le record du monde juniors (6,05 m), dimanche soir à Berlin, le Français Renaud Lavillenie, recordman du monde, terminant 3e.

Au terme d'un concours exceptionnel, Duplantis a devancé le Russe sous drapeau neutre Timur Morgunov (6,00 m) et Lavillenie, champion olympique 2012 et recordman du monde (6,16 m), qui a passé une barre à 5,95 m pour décrocher le bronze.

Lavillenie, 31 ans et qui visait sa quatrième médaille d’or européenne, a d’abord connu une énorme sueur froide en ratant deux essais à 5,80 m, avant de tout miser sur un seul essai à 5,85 m, barre effacée dans un énorme cri de soulagement, les poings serrés.

Ce saut a lancé un concours totalement fou, où les deux jeunes espoirs Morgunov (21 ans) et Duplantis n’ont pas arrêté de se tirer vers le haut.

Le Suédois a enchaîné dès son premier essai des barres à 5,85 m, 5,90 m, 5,95 m, 6,00 m et 6,05 m, son concurrent échouant seulement à cette dernière hauteur.

Lavillenie, après avoir passé 5,95 m à son premier essai, a calé une fois à 6,00 m, puis deux fois à 6,05 m après avoir fait l’impasse une fois la médaille de bronze assurée au minimum.

Axel Chapelle et Alioune Sene, les deux autres Français qualifiés pour la finale européenne, ont terminé respectivement 8e (5,65 m) et 12e (5,30 m).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.