Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Poussée de l'extrême-droite en Thuringe

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Björn Höcke, tête de liste de l'Afd en Thuringe, le 27 octobre 2019
Björn Höcke, tête de liste de l'Afd en Thuringe, le 27 octobre 2019   -   Tous droits réservés  REUTERS/Axel Schmidt   -  

L'extrême-droite confirme sa poussée en Allemagne. Ce dimanche, lors d'un scrutin régional en Thuringe, elle a obtenu plus de 23 % des voix, portée par un tenant de la ligne la plus radicale de l'AFD. Björn Höcke est notamment connu pour avoir qualifié le Mémorial de la Shoah à Berlin de « monument de la honte ».

D'après les sondages de sortie des urnes, la gauche radicale reste en tête dans ce land de l'ex-Allemagne de l'est avec près de 30 % des voix, suivie par l'extrême-droite qui dépasse les 23 %. La CDU d'Angela Merkel est reléguée à la troisième place avec 22,5 % de suffrages et les sociaux-démocrates sont loin derrière, à 8,5 %.

Une déconvenue de plus pour les partis traditionnels au terme d'une année électorale qui les a vu s'affaiblir alors qu'à Berlin la coalition CDU-SPD bat de l'aile.

En Thuringe, le parti Die Linke a beau être arrivé premier, rien ne dit qu'il pourra se maintenir car ses partenaires de coalition, les sociaux-démocrates et les écologistes, n'ont pas eu un score suffisant pour lui assurer une majorité.