Cet article n'est pas disponible depuis votre région

OTAN, Brexit... Ursula Von der Leyen défend ses positions

Access to the comments Discussion
Par Euronews
OTAN, Brexit... Ursula Von der Leyen défend ses positions

Les réactions se sont multipliées ce vendredi à Berlin après les propos d'Emmanuel Macron sur l'OTAN, le président français ayant estimé dans une interview que l'Alliance atlantique était dans un "état de mort cérébrale".

Après Angela Merkel, qui a jugé cette vision "radicale" , c'est Ursula Von der Leyen, la présidente désignée de la Commission européenne, qui a tenu à préciser sa position sur l'OTAN, une "remarquable institution", selon ses mots.

"L’OTAN a été, et est toujours, ce que ses États membres en font. Il appartient à 29 pays de s’impliquer et de changer les choses en paroles et en actes. Je pense que l'Alliance atlantique a prouvé qu'elle était un excellent bouclier protecteur de la liberté, jusqu'à ces dernières semaines. Il faut regarder maintenantle long terme."

Outre l'OTAN, Ursula Von der Leyen a également évoqué la question du Brexit, qui a permis, selon elle, de renforcer l'unité européenne :

"Paradoxalement, le choc du Brexit nous a davantage unis, car, non seulement il nous montre ce que cela signifie de quitter l'Union européenne, mais aussi il nous montre ce que les pays gagnent à faire partie de l' l'Union européenne. La force des idées communes nous porte encore une fois."