Cet article n'est pas disponible depuis votre région

United Airlines pourrait licencier un salarié sur trois

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec afp
United Airlines pourrait licencier un salarié sur trois
Tous droits réservés  Teresa Crawford/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved   -  

Plombé par la pandémie, le secteur aérien a bien du mal à redécoller. Et les dégâts en terme d'emploi s'annoncent lourds. La compagnie américaine United Airlines a ainsi prévenu que 36 000 salariés pourraient être licenciés d'ici octobre, soit un salarié sur trois.

Le gouvernement des Etats-Unis a débloqué 25 milliards de dollars pour l'ensemble des compagnies du pays. Elles s'étaient engagées en échange à ne pas supprimer d'emplois jusqu'à fin septembre.

Mais l'activité est toujours fortement ralentie. Moins 75% en juillet indique United Airlines. Les coupes envisagées concernent tous les corps de métier, des pilotes d'avions aux manutentionnaires dans les aéroports.

United est la première grande compagnie aérienne américaine à détailler le nombre de salariés potentiellement concernés par des licenciements.