Bélarus : poursuite du bras de fer entre Loukachenko et l'opposition

Access to the comments Discussion
Par Olivier Peguy  avec AFP, AP
Manifestant à Minsk (Bélarus), le 23/08/2020
Manifestant à Minsk (Bélarus), le 23/08/2020   -   Tous droits réservés  Evgeniy Maloletka/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.

Au Bélarus, l'opposition ne semble pas faiblir. Pour preuve, le grand rassemblement organisé ce dimanche à Minsk.

Pour le deuxième dimanche consécutif, les opposants au président Loukachenko s'étaient donnés rendez-vous dans le centre de la capitale. Ils dénoncent notamment sa récente réélection.

Notre résistance est un marathon. Le régime n'arrivera pas suivre notre rythme. Nous, nous allons y arriver. Nous avons le pouvoir, nous avons la détermination. Et nous avons de nombreux soutiens.
Chacun doit sortir, s'exprimer, se lever, faire valoir ses droits, refuser de coopérer, boycotter, être en désaccord et persévérer.
Maria Kolesnikova
Membre du Conseil de coordination de l'opposition

Loukachenko et sa Kalachnikov

De son côté, Alexandre Loukachenko est apparu sur une vidéo le montrant en train de survoler en hélicoptère le lieu de la manifestation. S'affichant au côté de soldats, un fusil à la main, il a qualifié les manifestants de "rats".

Soutien exprimé à Prague et Tallinn

En signe de soutien à l'opposition bélarusse, une chaine humaine s'est formée à Prague en République tchèque. Parmi les manifestants, Katihri, originaire du Bélarus. « Je suis juste ici parce que je ne peux pas être au Bélarus en ce moment. Mais je tiens à exprimer mon soutien et ma solidarité avec mon peuple. Tout ce qui se passe là-bas en ce moment me brise le cœur. Et j'espère qu'on arrivera à faire changer les choses. »

Autre manifestation de soutien à l'opposition bélarusse : en Estonie. En dépit de la pluie, plusieurs manifestants se sont rassemblés à proximité de l'ambassade du Bélarus à Tallinn.