Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Nigéria : Boko Haram revendique le rapt des lycéens

Access to the comments Discussion
Par Olivier Peguy  avec AFP, AP
Capture d'écran d'une vidéo du groupe Boko Haram montrant son chef Abubakar Shekau - le 2 janvier 2018
Capture d'écran d'une vidéo du groupe Boko Haram montrant son chef Abubakar Shekau - le 2 janvier 2018   -   Tous droits réservés  HANDOUT/AFP or licensors   -  

Au Nigéria, le groupe Boko Haram a revendiqué l'enlèvement de centaines de lycéens le week-end dernier. Le chef de ce groupe djihadiste, Abubakar Shekau, l'a indiqué dans un message audio, diffusé ce mardi.

Ce kidnapping massif avait d'abord été attribué à des bandits armés, agissant simplement pour gagner de l'argent avec des rançons.

La revendication de Boko Haram donne un relief plus inquiétant à cet enlèvement. Cela témoigne de l'influence grandissante de ce groupe djihadiste sur le plan territorial.

Le kidnapping s'est produit à Kankara, une ville située dans le Nord-Ouest du Nigéria, une région a priori éloignée du bastion traditionnel de Boko Haram.

Des hommes armés à moto ont fait irruption dans la nuit de vendredi à samedi, dans un lycée de la ville.

Ils ont emmené plusieurs centaines de jeunes. Certains ont réussi à s’échapper. Mais au moins 333 adolescents sont toujours officiellement portés disparus.

Depuis, de nombreuses écoles de la région sont fermées.