Crise économique au Liban : des routes bloquées pour manifester la colère

Access to the comments Discussion
Par Julien Pavy  avec AFP
Des routes bloquées au Liban
Des routes bloquées au Liban   -   Tous droits réservés  AFP

Nouvelles manifestations de colère ce lundi au Liban, toujours englué dans une profonde crise politique et économique.

Des manifestants ont bloqué plusieurs axes routiers à travers le pays, notamment autour de la capitale Beyrouth. Des poubelles ont été renversées et des pneus incendiés. La population exprime son ras-le-bol face à une situation économique et sociale qui se dégrade toujours plus.

La livre libanaise a atteint un plus pas historique frôlant les 11 000 livres pour un dollar. Résultat, les prix des produits à la consommation s'envolent. Ces Libanais expriment leur désarroi :

"Je ne trouve pas de lait pour mon fils, ma voiture est cassée, je ne peux pas la réparer, mon salaire vaut maintenant 150 dollars par mois. Que dire d'autre ? Je ne peux pas ramener de la nourriture pour ma famille à la fin du mois."

"On ne peut rien envoyer à nos enfants à l'étranger, et ils souffrent."

Dans le viseur de la population, la classe dirigeante accusée d'avoir mené le Liban à la faillite. Depuis sept mois, le  pays est privé de gouvernement faute d'accord entre les partis politiques.