Etats-Unis : le meurtrier de George Floyd va connaître sa peine ce vendredi

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec AFP
Derek Chauvin, lors d'une audience de son procès, le 20 avril 2021 à Minneapolis
Derek Chauvin, lors d'une audience de son procès, le 20 avril 2021 à Minneapolis   -   Tous droits réservés  Court TV via AP

Quelle sera la sentence pour Derek Chauvin ? L'ex-policier blanc Derek Chauvin, jugé coupable du meurtre de l'Afro-Américain George Floyd, sera fixé ce vendredi sur le nombre d'années qu'il passera derrière les barreaux pour ce crime qui a bouleversé l'Amérique.

Les procureurs ont requis une peine de trente ans de prison contre cet homme de 45 ans qui, le 25 mai 2020 à Minneapolis, a étouffé le quadragénaire noir sous son genou. La scène, filmée et mise en ligne par une jeune fille, était rapidement devenue virale et avait déclenché un sursaut antiraciste inédit dans tous les Etats-Unis et suscité des manifestations monstres dans le monde entier.

Le barème des peines dans le Minnesota prévoit un minimum de 12 ans et demi de prison pour les crimes dont il a été reconnu coupable le 20 avril, à l'issue d'un procès retentissant.

Le juge Peter Cahill prononcera la sentence après 13h30 à Minneapolis, soit 20h30 heure de Bruxelles. Ce magistrat a ouvert la voie à une peine plus lourde en retenant quatre circonstances aggravantes : le policier "a abusé de sa position de confiance et d'autorité", "a traité George Floyd avec une grande cruauté", a agi en présence de mineurs et "a commis son crime en réunion", a-t-il écrit dans un document rendu public en mai dernier.

Avant de rendre sa décision, le juge Cahill entendra une dernière fois des proches de George Floyd. Derek Chauvin aura aussi la possibilité de s'exprimer, mais il est peu probable qu'il s'en saisisse. Pendant son procès, il avait déjà utilisé son droit à garder le silence, n'exprimant aucun regret ou excuse pour ses actes.

Quelle que soit la décision, elle fera l'objet de recours, l'avocat de Derek Chauvin, ayant déjà fait part de son intention de demander l'annulation du verdict, notamment en raison de doutes sur l'impartialité de certains jurés.